NANTES : Quais de l’île de Nantes

Berges & littoral
Boulevard urbain
Liaisons douces
Milieu urbain
Gestion des flux
Fleuves

Maître d’ouvrage :
SAMOA

BASE mandataire
+ SAFEGE + Transitec
+ Champalbert Expertises
+ Le Bruit du Frigo

Budget / 8,7 M€
Linéaire / 1 km
Livraison / 2018

L’aménagement des bords de Loire est l’une des composantes majeures du projet urbain de l’île de Nantes.

Sur la première séquence, à l’Ouest (quais Rhuys et Hoche), on s’attache à la valorisation de l’existant (nature des sols en pavés, typologie du site, alignement de platanes…). Il s’agit de prolonger ici « les usages et cultures locales qui se sont sédimentés progressivement sur les rives ». La partie Est, après le pont Audibert, est perçue comme un lieu plus neuf où prime l’invention et émergent de nouveaux usages. La proposition d’aménagement valorise le caractère naturel et fluvial des berges, que l’on a agrémenté d’une guinguette.

Sur les rues connexes, les principes généraux de circulation reposent sur l’apaisement des fonctions circulatoires, avec un traitement particulier de la connexion aux quais en créant notamment des placettes avec plateau surélevé. Sur les quais, le principal objectif en terme de circulation est de «recréer des continuités entre les modes doux et de rétablir des transitions douces là où les infrastructures routières ont pu les couper ». Toutes les pentes sont conservées mais des cheminements sont aménagés pour permettre l’accès à tous les publics.

Au bord du fleuve, une passerelle sur caillebotis métallique permet la continuité piétonne lorsque la marée monte et inonde le bas du quai. Des gradines sur pieux sont aménagées, offrant ainsi des possibilités d’assise et de contemplation du fleuve. Sur la partie haute, la typologie du site est également mise à profit pour créer des balcons sur la Loire, sorte de respirations qui viennent rythmer le linéaire.

Fleuves & littoral – autres projets :