Villefranche-sur-Saone : Le promenoir augmenté

Projet urbain
Place
Aire de jeux
Évènementiel
Parc

Maitre d’ouvrage :
Ville de Villefranche-sur-Saône

BASE
+ OGI
+ Les Eclaireurs
+ RIBI

Budget : 4 M€
Surface : 2,8 ha
Date : 2017

Le Promenoir dans l’histoire Caladoise est au départ un lieu dédié à la promenade, il apparaît au milieu du XIXe siècle hors les murs de la ville de Villefranche. Dès lors, il suivra les évolutions urbaines, passant tour à tour d’un espace ouvert très structuré servant aux grands évènements à un espace plus fermé et fragmenté lié aux déplacements et aux commerces.

Le Promenoir, dans la chaîne des lieux Caladois, est aujourd’hui le lieu où se rejoignent « La Ville des Pierres Dorées », coeur historique et médiéval de Villefranche et « La Ville Verte » issue de la percolation des coteaux boisés du Beaujolais, mais aussi paysage jardiné des villas du XIXe siècle. Le projet de la place doit se nourrir de ces forces en contraste, afin de créer ici une entité singulière d’entrée de centre-ville, mêlant de manière singulière ces deux entités.

La figure du projet se nourrit de la confrontation entre le paysage minéral et végétal des abords du Promenoir. La place devra porter intrinsèquement ces forces urbaines et les exprimer autour d’un vide central. La trame végétale sera constituer d’un grand système de strate arborée en complément de la trame de platanes existants. Une strate intermédiaire de petits arbres florifères sera introduite. Ce système végétal souligne un ensemble de passages, coursives et perspectives en installant une armature arborée à l’échelle du quartier. Riche d’usages, le Promenoir doit s’appuyer sur ses occupations actuelles, mais aussi permettre d’en inventer, afin de rétablir un lien fort avec son environnement immédiat et plus lointain. La multitude d’espaces proposés dans le projet favorisera une appropriation active des lieux et en fera un des espaces majeurs du centre-ville. L’aire de jeux Vigie marque la limite entre le square et la place centrale, faisant le lien entre la coursive nord et la coursive sud, de par sa forme et sa matérialité, elle agit comme un marqueur fort de l’identité de la place. Elle devient ainsi le lieu attracteur et de destination. La nouvelle Place du Promenoir installe une unité spatiale et de parcours favorisant l’appropriation par les piétons tout en proposant une multitude de lieux et d’ambiances : les coursives du Promenoir, le square des précoces et du souvenir, la place polyvalente centrale, la nouvelle place et stationnement de la rue d’Anse prolongée vers le centre-ville par la Place Carnot.

Espaces publics – autres projets :