Vienne : Piétonnisation du centre-ville

Rue commerçantes
Lien piétonnier
Place publique
Programmation
Unité patrimoniale

Maître d’ouvrage
Ville de Vienne / Vienne Agglo

BASE
+ OGI
+ Alep architectes

Budget / 1.5 M€
Surface / 6150 m²
Livraison / 2017

Il est question de s’appuyer sur la qualité des éléments historiques, c’est à dire d’en étendre la logique d’aménagement afin d’aboutir à une mise en réseau de ce patrimoine.

L’objectif est ici de renforcer le lien piétonnier avec les quartiers adjacents et de dénouer le système routier sans le nier. Une nouvelle place publique prend place sur la tête de pont. L’espace routier est mis à distance par une succession de plans végétaux et architecturaux. Ces derniers en obstruant la vue sur la route départementale mettent en valeur le pittoresque du coteau du château de la Bâtie.

Nous appuyons également la mise en valeur de l’espace public et du patrimoine historique par un renouvellement et une homogénéisation du sol urbain. Ce concept d’unité de sol affirme la cohérence du centre historique, Le sol continu, clair, confortable devient le faire-valoir des façades commerciales et architecturales.
Ce ruban d’espaces publics se dilate en une succession de places et placettes. Ces espaces ont en commun dans notre proposition, d’être traités avec une simplicité d’aménagement. Les dénominateurs communs sont le sol unitaire en pavés de la ville, la mise en valeur de la topographie, le dégagement de l’espace pour donner de la place à la vie de la cité. Cet ensemble urbain requalifié et à l’accessibilité augmentée participe de manière forte au renforcement de l’attractivité commerçante de cette partie du centre ville.

Au regard de la topographie du site d’étude et parce que participer à la vie sociale pour ceux qui ne peuvent se mouvoir facilement est un droit fondamental, la question de l’accessibilité est au centre de notre conception. Si les contraintes topographiques ne permettent pas une accessibilité globale, notre proposition permet néanmoins d’augmenter de manière significative le niveau de confort de l’espace public. Enfin, nous répondons à la question d’art en espace public, par une orientation vers des œuvres pérennes s’appuyant sur la qualité du site existant et mettant en interaction le site et son paysage.

Espaces publics – autres projets :