Saint-Genis-Laval : Vallon des Hôpitaux

Études urbaines et paysagères
Valorisation du patrimoine bâti
Rue
Place
Jardin
Art public

Maître d’ouvrage :
Métropole de Lyon

BASE
+ TVK architectes urbanistes mandataires
+ EODD

Saint-Genis-Laval
Surface / 75 ha

C’est un paysage de campagne avec prés, bocages, fermes construites en pierre et en pisé. Le site apparaît aujourd’hui comme une mosaïque de motifs paysagers hérités des modes d’occupations successives.

Cette identité hétérogène est caractéristique du territoire environnant marqué fortement par l’histoire des domaines des maisons des champs. Établies par la bourgeoisie lyonnaise du XVIe au XVIIIe siècle, ces villas d’agrément et domaines viticoles puis agricoles sont disséminées sur le pourtour du vallon. Leurs limites structurent ce vallon et fixent de manière durable un parcellaire rural où clos agricoles, haies bosquets et jardins sont encore bien présents aujourd’hui, même de façon fragmentaire.

Le projet de composition urbaine et paysagère du site, ouvert au renouvellement urbain, doit tenir compte de ce patrimoine architectural, agricole et paysager et opérer à la transformation de ce territoire, autrefois rural, désormais périurbain et avec l’arrivée du métro, pleinement métropolitain.

Le site du Vallon des Hôpitaux constitue un espace jalon incontournable dans la connexion des paysages agricoles au territoire métropolitain.

Le projet propose de constituer un parc nourricier habité, c’est à dire d’intégrer des espaces de production vivrière, ou toute autre forme de projets fertiles pour le territoire (agronomie, nature, bien être, cohésion sociale…) dans l’ensemble des typologies d’espaces extérieurs du quartier (allées comestibles, jardins potagers au sein du parc, toitures jardinées…) pour développer ainsi un véritable écosystème urbain.

Projets urbains – autres projets :