Nanterre : ZAC des Papeteries de la Seine

Campus
Écocampus
Réemploi de matériaux
Gestion de l’eau
Arboretum
Mobilier bois
Usages innovants
Externalisés
Tertiaire

Maître d’ouvrage :
SEMNA

BASE mandataire + Berim + François Leclercq + EODD + on + ceryx trafic system

Nanterre / Hauts de Seine
budget / 19 M€
surface / 19 ha
études / 2018
livraison / 2020

À travers différents aménagements urbains, ce secteur est devenu de plus en plus fracturé, contraint et soumis à de nombreuses nuisances environnementales.

Le site industriel voit sa fonction muter et devient un quartier connecté de Nanterre. Le projet urbain a donc pour but d’ouvrir un site remarquable tout en retrouvant le chemin de la Seine. Le souhait de la collectivité était de conserver un maximum d’activités productives, tout en tirant partie des atouts majeurs du secteur. Une partie du foncier a été acquis par un opérateur privé pour y développer un programme à dominante tertiaire.

La volonté première motivant la création de cette ZAC est de dynamiser le secteur des Papeteries en développant un espace public qualitatif au cœur d’un complexe de bureaux et de zones d’activités, notamment avec la création de la place des Papeteries. La dorsale visuelle et physique lie le site aux quartiers voisins et en fait un lieu de destination pour les nanterriens et les franciliens. L’enjeu ici est de favoriser les échanges inter-quartiers. La création d’un parc en continuité du parc existant du Chemin de l’Île s’accompagne de l’émergence de nouveaux micros-écosystèmes, tant d’un point de vue des usages que du coefficient de biodiversité. Le projet dans son intégralité participe à la mise en œuvre d’un système vertueux, représentatif des nouvelles manières d’habiter un quartier.

Espaces publics – autres projets :