Cayeux-sur-mer : Étude de résilience à la submersion marine et aménagement du boulevard littoral

Étude de résilience
Maîtrise d’oeuvre
Front de mer
Espace public
Boulevard urbain

Maître d’ouvrage :
Syndicat Mixte Baie de Somme
Grand Littoral Picard

BASE
+ Cabinet Merlin bet VRD
+ DHI
+ Biotope

Cayeux-sur-Mer / Somme
Budget / 6 M€
Surface / 32 ha
Études en cours / 2020

Situé entre les falaises d’Ault et la pointe du Hourdel, Cayeux-sur-Mer doit son nom et son existence à sa plage de galets, «cailloux» de silice arrachés par les vagues aux falaises de craie puis entrainés par le courant jusqu’à Cayeux pour former une plage que le courant érode régulièrement.

Aménager le boulevard maritime dans ce contexte, c’est prendre en compte un aléa déjà bien présent et travailler plutôt que contre ce risque, à rebours d’une culture de l’aménagement urbain qui a prédominé au XXème siècle.

Notre projet met à profit la large palette d’outils du paysage et de l’aménagement pour accompagner l’aléa.

La végétalisation, un temps repoussée pour laisser la place à des aménagements de loisirs revient tenir les dunes et ralentir vents et marées. La conception de l’espace public fait appel aux notions de frontage et d’usoirs, espaces laissés libres entre la chaussée et le bâti typique de la baie de Somme. Le mobilier urbain est conçu de manière à casser les vagues de submersion et à ralentir leur course vers la ville. Un système de portes-à- mer, fermetures de temporaires pour chaque grande marée ou tempête, est également étudié afin de limiter les invasions marines.

Notre projet cherche aussi à appuyer le travail du Syndicat Mixte de la Baie de Somme dans l’éducation au risque dès la phase de concertation. Cette conscience du risque pourra ensuite se matérialiser physiquement dans l’aménagement : marqueurs visuels indiquant les submersions marines passées ou de la montée du niveau de la mer à horizon 2100…

© DHI

Fleuves & littoraux – autres projets :