Véritable enjeu de durabilité, les sols s’érodent plus vite qu’ils ne se reconstituent.

Le paysage productif participe alors à augmenter la valeur écologique tout en générant une valeur économique et énergétique dans des espaces stratégiques, ou peu valorisables. Il doit permettre l’émergence de démarches innovantes et expérimentales, il doit contribuer à accroitre l’écosystème industriel et urbain, en s’inspirant de l’ADN industriel des sites : il valorise les synergies et ressources locales disponibles et peut se reconfigurer dans le temps.

crédit : OMA

Complexe de sols | Concours Montparnasse 2019

LE SOL — LES PROJETS

Lyon : Champ de la Confluence

Rhône : Vallée de la Chimie

Lyon : parc du Clos Layat

Berlin : Tempelhof