L’art est toujours le résultat d’une contrainte. Une façon de contredire une gêne, d’en tirer parti pour la transformer en ressource ou en source d’inspiration.

La contrainte créée de l’imprévisibilité, ouvre un espace d’expérimentation. En cela elle est créatrice. Dans la ville, elle permet de bousculer les règles, de se libérer de l’usage commun pour trouver des formules qui suscitent la surprise et changent l’angle du regard. Nous essayons dans nos projets de positiver la contrainte, de faire du risque un atout pour inventer des solutions nouvelles.

Gestion en relief des terres polluées in situ | Rennes : Prairies Saint Martin.

Jeu d’aménagements avec le niveau de crue | Nantes : Quais de l’île de Nantes.

Gestion à ciel ouvert des événements pluvieux | Lyon : Place d’Armes, Bassin d’orage – Blandan.

Motifs paysagers, accès PMR | Lyon : Jardin d’entrée historique – Blandan.

Risques et submersions | Montpellier Métropole & Territoire.

POETIQUE DE LA CONTRAINTE — LES PROJETS

Rennes : Prairies St-Martin

Nantes : Quais de l’île de Nantes

Lyon : Parc Blandan

Rhône : Vallée de la Chimie

Lyon : Place d’Armes et parvis Sardou

Le Perreux-sur-Marne : Plage & quais d’Artois

Montpellier : ZAC République

Lillebonne EANA : Parc de l’Abbaye du Valasse

Familistère de Guise : Jardin

Montpellier : Métropole & territoire