Riva Paradiso : Projet urbain et berges

Maître d'ouvrage : Commune de Paradiso

BASE + Bruno Huber + 5+1AA

 

Paradiso / Suisse
longueur / 2 km
concours / 2016 

 

Riva Paradiso

 

Si nous pouvons encore croire en un paradis céleste, il est bien évident aujourd’hui que ni les lieux quand bien même les objets n’ont pas le pouvoir exclusif de rendre heureux.

Parallèlement, la raison a un pouvoir de changement qui ne se réalise pas au travers d’une transformation esthétique mais via l’aménagement d’un espace définit, qui puisse proposer des services, pour une fonction spécifique ou simplement pour l’amusement. Notre projet veut ainsi parler de fonctionnalité, d’un lieu que chacun soit apte à s’approprier, à plusieurs, au quotidien, pour chacun. La distinction entre place et lieu revêt ici toute son importance. Il existe au Paradis une place, définie et délimitée par une série de lieux ponctuels, liés chacun par l’occurrence de la ligne de rive.

L’aménagement paysager s’appuie ainsi sur l’épaisseur de cette ligne déterminée en tout point. Une aire de jeux inédite, attisera l’intérêt de tous, et sera prolongée jusqu’à la fontaine panoramique, via le mur, le long de la promenade entre l’eau et le sol. Un parcours unique est crée, qui, depuis son point d’ancrage à Lugano, permet de s’approprier visuellement et physiquement le projet. Deux types de pratiques coexistent, l’une sociale émanant de la flânerie, consistant à regarder et à être regardé dans un jeu de curiosité. La seconde pratique est celle de la jouissance du milieu immersif, des éléments, l’eau, le soleil, la fraîcheur, à l’abri des pollutions sonores et visuelles. Si le paradis est un jardin, dont l’origine hortus conclusus le définit par le mur qui le ceint, alors le paysage de Riva Paradiso est lui aussi un mur. Élément de protection, de séparation ce mur est aussi un moyen de contact, un défi, une tentation, une inconnue. Une aventure physique et sociale où la possibilité de toucher l’eau devient une expérience choisie et toujours possible.