Le jardin, s’il est sauvage, met en exergue la notion de prise de risque du corps dans l’espace.

À l’heure où nous entretenons avec la nature un rapport anesthésié et où nous manquons de sensations fortes, le “jardin tout-terrain” défend l’idée d’une relation immersive et violente avec la nature. Il est le terrain informe de 4×4 pour ceux qui ne roulent pas en 4×4, le ring de moto cross pour piétons, une portion de Paris-Dakar en chaussures de ville. Le jardin tout-terrain montre la terre, le sol qui respire, qui pousse et qui s’écroule.

JARDIN TOUT-TERRAIN — LES PROJETS

Rennes : Prairies St-Martin

Lyon : Parc Blandan

St-Étienne : Cité du design

Lillebonne EANA : Parc de l’Abbaye du Valasse

Le Guerno : Zoo de Branféré

Versailles : Caserne de Cröy

Rennes : Crematorium