Skip to main content
Journal

Chantier en cours : Caterpilou au Champ de la Confluence à Lyon.

La nouvelle grande aire de jeux du Sud du quartier de la Confluence est en train de s’élever dans le paysage boisé du Champ. Son attraction principale est une chenille géante appelée « Caterpilou ».  En clin d’œil à l’imaginaire des insectes développés dans le projet, cette chenille représente la réapparition du vivant dans cette ancienne friche industrielle et la reconquête pionnière symbolique que nous devons aux insectes qui reviennent souvent les premiers dans des sites trop anthropisés laissés à l’abandon pour aider à reconstituer dans la durée une foret urbaine rafraichissante.

Après la vague des Remparts conçue par l’agence au cœur du parc Blandan qui est devenue un grand espace ludique de destination lyonnais, cette maxi aire de jeu viendra compléter l’offre du quartier de la Confluence et globalement celle de la métropole lyonnaise.

Au cœur du projet, l’idée est de proposer aux enfants de différents âges une expérience ludique d’aventure dans un cadre sécurisé au même titre qu’une aire de jeu classique.

La grande structure permet d’accéder à un enchainement d’équipements et de jeux, formant le corps de la chenille. Les enfants traversent des épreuves physiques et ludiques et grimpent de manière ascensionnelle vers la tête de l’insecte pour ensuite glisser sur deux grands toboggans.

Le corps de la chenille permet de prendre de la hauteur et d’avoir des vues sur la ville, et dans quelques années une fois la végétation arborée bien établie elle permettra d’observer de plus près la canopée des arbres.

Dans le Caterpilou, BASE cherche à proposer aux enfants une expérience source d’apprentissage.

Faire le chemin seul, parfois échapper quelques instants (et en toute sécurité) au regard de ses parents est une situation peu commune pour les enfants habitués à la surveillance permanente imposée par la vie en ville. Se confronter à une sensation de risque et au sentiment de vertige que génère cette structure perchée.  Le corps est fermé, et les équipements à l’intérieur ont été pensés pour pouvoir s’accrocher, grimper, être en l’air, et voir sous ses pieds le sol quelques mètres plus bas.

Choisir : La linéarité de l’objet fait que les enfants doivent prendre des décisions ; continuer le chemin, traverser des jungles de cordes et des tunnels, quitter la structure ou revenir en arrière. Les plus téméraires pourront prendre des raccourcis pour attaquer le sommet rapidement.

Voir et s’extraire : la chenille permet de voir :la ville, les accompagnants en bas, les copains copines sur l’autre bout de la chenille.

Dans le Caterpilou, plusieurs jeux ont été proposés pour tous les gouts et toutes les tranches d’âge de l’enfance y compris pour les enfants en situation de handicap.

  • Équipe : BASE + OGI + ON + EODD + Greenstyle + Bouygues Energie Services + Sols Confluence + Teridéal Segex +SMC2, Plein Bois, Technopieux +SP2SE
  • Maître d’ouvrage : SPL Lyon Confluence

Crédit photo : Laurence Danière – SPL Confluence