Noisiel : Aménagement RD199-RD499

Maître d’ouvrage :

BASE mandataire + EGIS + TRANSITEC + TECHNE CITE

 

Noisiel / Seine et Marne
budget / 103 350 €
en cours / étude


Requalification des délaissés

Les abords des voies départementales étudiées tendent à être de nouveaux supports d’urbanisation
et de densi cation urbaine. Selon leurs études, l’EPAMARNE prévoit la possibilité de construire entre 1500 et 2000 logements. de son côté, la Ville de Noisiel a un objet de 900 logements.

Les études relatives à la potentielle remise à niveau des talus autoroutiers influenceront également le développement urbain de la ville sur ses franges.

Requalifier les délaisseés équivaut à étendre, à développer et à valoriser des espaces jusqu’alors invisibles et sans intérêt particulier aux yeux des habitants et usagers du territoire. une nouvelle fois, la question de la couture, de la suture entre les espaces se pose comme centrale, voire fondamentale...

Réinscription dans le grand paysage

Le patrimoine naturel et paysager de la ville de noisiel ne se limite pas à ses limites administratives. En effet, au regard de son inscription dans son grand territoire, nous notons immédiatement que le site d’étude est au cœur d’une trame verte et bleue exceptionnelle.

Ces éléments naturels de proximité ne sont aujourd’hui que peu perceptibles. La reconnexion de la ville doit également se faire par le biais de continuités paysagéres et écologiques à une e?chelle intercommunale, voire communautaire.

Les abords des départementales et l’ensemble du maillage viaire du site d’étude seront des supports de couture paysagére et d’intégration de Noisiel dans son grand paysage.