Terville : Parc paysager

Maître d’ouvrage : Ville de Terville


BASE paysagistes + RANDJA architectes + WOR ingénierie + Grandmougin Conseils + Oregon

 

Terville / 57
budget / 1,92 M€ (paysage)
surface / 5 ha (îlot)
Concours / 2012

 

Construction d’un complexe sportif et de loisirs – aménagement d’un parc paysager.

Le projet de construction du complexe sportif et d’aménagement du Parc Chatillon engage une réflexion plus large du territoire. La commune de Terville fait partie du bassin industriel de Thionville et plus largement du bassin urbain de Metz. Cet ensemble vit par les mouvements d’échanges entre centres aux activités diverses et complémentaires. Toutes ces communes gravitent les unes autour des autres et créent les synergies nécessaires à leurs activités, chacune se nourrit des autres.

Le nouveau gymnase est beaucoup plus qu'un simple équipement isolé. Il est l'occasion pour nous de réfléchir à un nouveau parc sportif et paysager plus ouvert, plus contemporain, plus attentif aux attentes de ses usagers, mais également celle de proposer une nouvelle image pour la ville à travers la valorisation de son hôtel de ville, bâtiment emblématique et entouré de verdure, mais pourtant aujourd'hui mal valorisé. Ainsi notre proposition consiste autant à intégrer l'hôtel de ville, avec ses volumes et ses rapports au sol complexes, que le nouvel équipement, beaucoup plus simple et compact. C'est précisément sur ce point que nous souhaitons insister, car il a été au centre de nos préoccupations. En effet, ce parc est un ensemble construit et vivant, et sa réussite dépend sa capacité à en intégrer chacun de ses éléments.

Le projet peut se lire suivant la partition de 3 grandes entités paysagères : Le parc Châtillon, la coulée verte et le parc sportif.

1 - Le parc Châtillon

D'inspiration romantique, le parc Châtillon se compose de différentes figures classiques de l'art des jardins et présente plusieurs arbres remarquables. Le projet respecte l'esprit du lieu et vise principalement à en valoriser les différentes ambiances :

- Nouvelles plantations dans le bosquet afin de préparer le renouvellement des générations et de pérenniser le dispositif de bosquet de fraicheur ;

- Reprises de la pelouse en plateaux engazonnés étagés, en profitant des déblais du gymnase, afin de proposer différentes postures et différents points de vue sur le site

- Nouvelles plantations de vivaces et de fruitiers palissés autour de la fontaine, étalées sur l'année, afin d'en valoriser la dimension fleurie et conviviale.

2 - La coulée verte

Cette promenade plantée, urbaine et équipée, relie la mairie et le gymnase, la route de Verdun et la cour de la rue Pasteur, et distribue l'ensemble des espaces du nouveau parc, en proposant différentes attractions pour petits et grands.

La place du marché, située entre les 2 bâtiments, est à la fois une extension à niveau du parvis de l'hôtel de ville existant, valorisant mieux le bâtiment avec de nouveaux espaces, dont un jardin suspendu en terrasse, abritée d'une pergola, et de nouvelles plantations, mais elle est également l'extension extérieure du gymnase, avec skate parc et mur d'escalade pour enfants en libre accès. Plus loin, de nouvelles aires de jeu pour différentes tranches d'âge et des mobiliers spécifiques viennent animer la promenade et proposer différentes circulations et postures.

3 - Le parc des sports

Ce que nous nommons parc des sports est l'intégration du nouveau gymnase et du terrain de football dans un dispositif paysager recomposé, dans le souci d'établir un maximum de dialogue entre le nouvel équipement et son contexte immédiat :

- adossement du bâtiment sur le bosquet existant, ainsi que sur le relief en butte, en profitant de la topographie pour des parcours sportifs d'échauffement ;

- adressage du gymnase sur le parc, avec activités physiques pour tous, recomposition du terrain de football, avec le positionnement d'un nouveau programme de logements en bande.