Serris : Grand Parc

Maître d’ouvrage : EPAFRANCE
BASE mandataire + TPFI + EODD + ON + BLD + Nicolas Lelièvre 


Serris / Seine-et-Marne
budget / 5 M€
surface / 16 ha
concours / 2017

 

Le Val d’Europe intègre en son anneau un paysage contemporain, porteur d’un imaginaire et d’une ambition puissants.
Serris, ville à l’origine ancienne mais au développement récent, est au centre de ce dispositif urbain et paysager, où chacun de ses parcs, et quartiers, chacune de ses lisières et voies traduit ce rapport intime au paysage.

Le nouveau Parc de Serris, très proche de la mairie et du RER, en est l’expression contemporaine et directe, autant dans son organisation spatiale que dans ses détails à explorer et découvrir. Il déploie et transpose sur ses 16 ha une disposition clairement urbaine et orthogonale à l’ouest, et un grand mouvement curviligne et naturaliste à l’est et au nord.
À l’ouest, le Parc se compose de différentes pièces : le parvis, le jardin pédagogique, les jardins suspendus, la plaine événementielle et sportive, les jardins familiaux. Ils racontent chacun à leur manière un environnement spécifique et jouent de leurs vis-à-vis.
Le Parvis offre un dégagement à l’entrée du parc, devant la halle. Il est cadré par les jardins suspendus, qui dominent la plateforme sportive. La guinguette et le kiosque, regroupés en un seul équipement, partagent le Parvis et la plaine événementielle. Le jardin des enfants jouxte l’école, fait face aux jardins suspendus, qui abritent un équipement de jeux exclusif. Ces rapports logiques et fonctionnels déterminent un enchaînement et un télescopage intense à l’est du parc, côté mairie.
La proposition dans sa partie naturaliste est plus déambulatoire qu’organisée, plus tentaculaire que cadrée. De cet autre dialogue va bientôt naître un milieu naturel, une respiration, une écologie, et des centaines de plantes, d’oiseaux et d’insectes qui vont venir renforcer la population déjà riche et variée des Serrissiens.