Boussy-Saint-Antoine : Parc

Maître d'ouvrage : Les Nouveaux Constructeurs


BASE paysagiste

 

Boussy-Saint-Antoine / Essonne
budget / 1 M€
surface / 1,5 ha
concours / 2012

 

Les espaces publics de la parcelle s'étendent sur près d'1 hectare, aujourd'hui en boisement.
Ces espaces se composent d'un parc boisé, d'une place publique, et d'un passage piéton.

Le parc boisé
Le parc, d'une surface de 8 000 m2, est un petit bois aménagé, ouvert à tous la journée mais fermé la nuit, traversé de nouvelles circulations qui permettent de multiples raccourcis à travers la parcelle. Nous proposons ici un dessin de principe, mais il faudra naturellement adapter la proposition au relevé des arbres existants, afin d'en conserver le plus possible.
Pour animer ce bois, plusieurs activités sont proposées. Un parcours sportif, une aire de jeu inédite, et un kiosque.
Le parcours sportif est une série d'agrès, discrets, et qui permettent différents parcours de remise en forme autant pour les riverains que pour les autres habitants du quartier.
L'aire de jeu est cabane de jeu, réinterprétation stylisée de la construction arboricole, totalement aux normes et néanmoins unique, et qui propose un trampoline aérien et deux glissières, ainsi que des jeux pour les tout petits.
Le kiosque est un lieu de rencontre, un abri, un jardin. Il s'agit d'un anneau de bois construit autour d'un arbre existant, avec un puits de lumière central.

La place publique
La place, d'une surface de près de 1000 m2 (environ 30 x 30 m), est une surface minérale en dallage béton coulé en place, qui propose aux habitants 3 tables de ping-pong, un terrain de boules, et un pan incliné qui vient opérer comme un mur anti-bruit face à la route départementale, et mettre en scène la nouvelle parcelle en bouclant 4 façades clairement identifiées pour cette désormais place (en anglais : square).

La vie publique
Le passage piéton, faisant également office de voie pompiers, d'une largeur de 6m, sur une longueur de 145m, longe le parc boisé, en offre différentes perceptions, et propose différentes assises et postures : longues banquettes pour s'allonger, petits bancs pour regroupements enfantins, plateformes d'assouplissements, etc.


L'ensemble du dispositif paysager est organisé également en fonction de la gestion des eaux pluviales. Notre objectif est de minimiser au maximum les réseaux enterrés et les rejets importants d'eaux pluviales pendant les fortes pluies. les surfaces de rétentions sont couplées aux limites de l'emprise fermée et aux dispositifs de mises à distance des logements en RDC. Les fossés couplés à des murs permettent de laisser filer le regard sur l'ensemble du site, tout en créant des séparations physiques.